Danse en ligne

 

Les danses sociales en ligne sont une pratique courante au Québec depuis les années 1960, qui consistent à danser sur des rythmes de rock, rumba, charleston, mambo, valse, tango, slow, cha-cha-cha, reggae, foxtrot, disco, samba etc., sur des chorégraphies précises, en ligne et sans partenaire. Au départ, cette disposition en ligne permettait d'apprendre plus facilement les danses.


La catégorie des danses en ligne renferme toutes les danses de groupes pratiquées individuellement, telles que le madison et ses variantes, le Shim Sham ou le Big Apple (celles-ci sont des danses des années 1930), ainsi que les danses country.(référence Wikipedia)


La danse en ligne est un très bon conditionnement physique, et comme l’écrivait Madame Pauline Robert dans un article paru dans “Quoi de neuf” Juin-Juillet 2006, intitulée “La danse en ligne, une futilité?” la danse en ligne, c’est de la danse au même titre que la danse sociale, que la danse folklorique, que le ballet jazz, le ballet classique et les autres genres. Chaque type de danse apporte ses bienfaits à la personne entière. C’est tellement plaisant de suivre la musique avec son corps.

La danse en ligne, pratiqué au Québec, nous montre le génie exceptionnel des chorégraphes qui crée ces danses. À l’instar des danses country, qui sont généralement des copies de celles pratiqués aux États-Unies  les chorégraphes Québécois inventent pour le plus grand plaisir des danseurs.

Parmi les chorégraphes les plus connus mentionnons, Louis Perret, Michel Bourré, Diane Coallier, Lise Jean, Linda Kwoon, Jacques St-Amant, Carole Hudon, et des dizaines d’autres qui ne cessent de nous émerveiller par leur créativité.